Haiphong – Along – Route n° 1 – (route Mandarine) 50 kilomètres au sud d’Hanoi

Haiphong
Le bac franchit la rivière Cua Cam au milieu d’une nuée de barques de pêche. La ville, construite par les Français dans les années 1880, demeure une agglomération importante et un centre industriel de premier plan. Le port assure au Nord son principal débouché commercial.
En novembre 1946, le port a été le cadre d’un incident qui a eu des conséquences majeures sur le destin de l’Indochine. Il est peut-être intéressant de rappeler les faits : un navire de la marine française contrôle une jonque chargée d’armes de contrebande. Un poste de garde viêtnamien tire alors sur la vedette française qui riposte. Une Commission mixte franco-viêtnamienne intervient et rétablit le calme alors que des barricades ont déjà été dressées par des manifestants.

Voir plus: visa vietnam à l arrivée | Croisière baie d’halong 2 jours | Circuit Delta du Mekong | victoria express lao cai- ha noi
Le commandant de la place, le colonel Dèbes est hostile aux accords signés neuf mois plus tôt entre Hô Chi Minh et le Délégué général Jean Sainteny, accords qui reconnaissent le Viêtnam comme un Etat libre. Il considère que l’honneur de l’armée est bafouée et lance une opération de police de grande envergure. C’est ensuite l’escalade de la violence. L’exploitation de l’incident par des militaires et des responsables civils défavorables à une entente franco-viêtnamienne conduira au déclenchement du conflit et à huit ans de guerre.
Along
Trois mille îles et îlots parsèment la baie la plus célèbre de l’Asie. Que dire ? Enumérer les superlatifs de la langue française ? Inutile, il vaut mieux s’y rendre et la contempler à l’aube, de la colline qui surplombe Hong Gai, la sillonner en bateau en priant les esprits de la mer que la météo soit clémente. La baie de “La descente du dragon” connaît plus souvent un crachin finistérien qu’un ciel bleu outremer d’atoll polynésien.
Route n° 1 – (route Mandarine) 50 kilomètres au sud d’Hanoi
Lorsque j’aperçois, par la vitre de la voiture qui roule vers Ninh Binh, une longue chaîne de montagnes dentelées, j’ai soudain l’impression de me tromper de direction, de revenir vers Along, vers le nord. Il s’agit bien de la fameuse Along terrestre du professeur Son. Je relis les feuillets qu’il m’a remis avant mon départ d’Hanoi. Dans son style élégant, délicieusement suranné, il décrit le site magnifique que j’ai maintenant sous les yeux. Pitons calcaires, étendues d’eau immobiles et de rizières brillantes. Les lieux ont des noms évocateurs : la passe du Vent, la grotte de la Fée, la grotte Verdoyante, la rivière du Dragon d’or.

J’ai soudain l’impression de me mouvoir dans un paysage imaginé par Tolkien. Des barques minuscules s’approchent ; peut-être des elfes ou des “hobbits” à la poursuite de l’anneau…. Non, des femmes souriantes sous leur^chapeau conique^ manœuvrant leur thuyên thung que le professeur dans ses notes traduit par “barque-panier”. La seconde partie du mot suffit à elle seule à les décrire.
Son évoque un événement dramatique de la guerre d’Indochine. La forteresse de Ninh Binh dont les vestiges surplombent la rivière des Nuages fut prise par les troupes du général Giap, par une nuit sans lune de juin 1951. L’officier qui commandait ce nid d’aigle était Bernard de Lattre de Tassigny, le fils unique du maréchal, frais émoulu de Saint-Cyr. Il mourut au combat. Le commando se retira victorieusement en sautant du haut du rocher dans le sông Day, la rivière des Nuages.

Lesen Sie mehr: Last Minute Rundreisen Vietnam

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*