Monthly Archives: August 2014

De Saigon au Delta

Le sampan lourdement chargé s’éloigne lentement du quai de Rach Bên Nghé, un canal permettant de relier la rivière Saigon au delta. Au temps des Français on l’appelait ÏArroyo chinois. Tout en tendant une cigarette au capitaine du sampan, Phong, qui passe son bras au-dessus de la barre du navire, je me baisse pour apercevoir au loin l’élégante silhouette des ... Read More »

Du “Saigonais” au “Saigon Today” (II)

Construit en 1880, l’hôtel devint un lieu incontournable pour une société quelque peu engluée dans ses habitudes, ses rivalités et sa vie mondaine. C’est là qu’il fallait se montrer. Son propriétaire, Mathieu Francini, corse et seul maître à bord, jouait auprès de sa clientèle un rôle de confident ou de médiateur. Poste d’observation et carrefour d’échanges, le Continental était l’un ... Read More »

Du “Saigonais” au “Saigon Today”

La pile de journaux ficelée sur le porte-bagages de la Honda penche dangeureusement sur le côté droit. Hai pilote avec dextérité son engin, se faufilant entre les vélos et les cyclo-pousse dans une petite artère du centre de Saigon. Il va livrer le “Saigon Today”, un magazine d’informations générales, dans une librairie nouvellement ouverte sur Dông Khôi. Bien qu’il soit ... Read More »

Hué

Au Viêtnam les rivières ont des noms joliment suggestifs : sông Day, la rivière des Nuages, sông Huong, la rivière des Parfums. Au pied de la pagode de la vieille dame céleste Thiên Mu, je contemple en cette fin d’après-midi le sông Huong. Près de la rive sud un sampan laisse un sillage étincelant sur l’eau qui s’assombrit dans la ... Read More »

Kilomètre 560 -17e parallèle

La rivière Bên Hai matérialise géographiquement la ligne de démarcation entre le Nord-Viêtnam et le Sud-Viêtnam. Une ligne qui sépara deux mondes entre 1954 et 1975. Il est émouvant de se retrouver au point de fracture d’un pays qui n’a été évoqué que sous l’angle de ses deux parties idéologiquement opposées pendant une vingtaine d’années. En regardant sa carte routière, ... Read More »

Hanoi 1954 – Hanoi 1994 (II)

Après des années d’économie socialiste qui ont conduit le Viêtnam au bord du gouffre, le parti communiste a adopté en 1986 un nouveau mot d’ordre : dôi moi, changer pour du neuf. Une forme de perestroïka à la viêtnamienne, un glissement vers l’économie de marché qui s’accompagne de l’ouverture du pays aux investisseurs étrangers. Voir plus: visas pour le vietnam | 3 jours ... Read More »

Hanoi 1954 – Hanoi 1994

“Depuis cette nuit, le Centre Isabelle ne répond plus” titre en première page le journal Le Monde dans sa livraison du dimanche 9 mai 1954. Quelques heures plus tôt, Max Clos, envoyé spécial à Hanoi, a câblé des nouvelles terribles sur le sort des dix mille hommes du corps expéditionnaire, piégés dans la cuvette de Diên Biên Phu. Il rapporte ... Read More »

DE L’INDOCHINE DE GARNIER AU VIÊTNAM DES ENFANTS DE L’ONCLE HÔ 4

Selon Jean-Pierre Gomane, “cette conjonction de la puissance militaire, du dynamisme affairiste et du prosélytisme religieux devait perdurer en Indochine sous des avatars successifs dont les principaux sont à rechercher en 1945 puis dans la période 1954-1956, jusque, enfin, à l’année 1975.”(7) L’auteur rappelle que durant cette année 1975, les derniers missionnaires français sont expulsés, que les établissements bancaires et ... Read More »

DE L’INDOCHINE DE GARNIER AU VIÊTNAM DES ENFANTS DE L’ONCLE HÔ 3

Au XVIIe siècle, des jésuites étaient conseillers à la Cour de Hué comme à Pékin. Dans le jeu délicat des relations entre la Chine, le Viêtnam et la France, leurs talents diplomatiques étaient recherchés. En cette année 1820, la mort de l’empereur Gia Long annonce un bouleversement sur cet échiquier patiemment organisé.^Les missionnaires perdent toute protection officielle et sont exilés ... Read More »